Yapuka… Et si toi aussi tu devenais écocitoyen ?

Le projet « Yapuka » a commencé le 8 septembre dernier, même si en réalité, il nous accompagne depuis des années sans s’être concrétisé auparavant. La protection de l’environnement, la nature, l’écologie au sens plus large, sont des thèmes qui animent notre association. « Yapuka » va se présenter sous la forme de huit épisodes. Chacun sera le portrait d’une personne qui réalise une action pour réduire son impact sur l’environnement. 

Marche pour le climat 

Le 8 septembre dernier, c’était la marche pour le climat. Dans le monde entier, des personnes se sont mobilisées pour tirer la sonnette d’alarme et alerter sur l’urgence d’agir, maintenant, pour notre planète et freiner l’extinction de masse des espèces ainsi que l’épuisement des ressources de la Terre. La veille de cette manifestation, on s’est dit « et si on y allait faire un petit reportage ? « . Au final, ce « petit reportage » a été un déclic. En fait, ils sont nombreux les citoyens qui agissent. Chacun. A leur échelle. Il y a ceux qui se déplacent à vélo. Ceux qui se sont lancés dans les défis « Zéro Déchet » ou « Rien de neuf ». Ceux qui nettoient nos rues et nos parcs. Ceux qui se sont débarrassés des produits chimiques qui abîment nos corps et nos océans et qui fabriquent eux-mêmes des cosmétiques et produits ménagers plus sains et plus responsables. Ils sont vieux, jeunes, très jeunes, même. Ils n’attendent pas qu’il y ait des lois qui interdisent le plastique ou qui pénalisent les industriels pour qu’ils nous vendent des produits plus respectueux de notre santé et de notre planète. Non, ils savent qu’ils peuvent agir et que si nous sommes de plus en plus nombreux à suivre leur exemple, on peut changer beaucoup de choses. 

A nous de jouer !

Nous, en tant qu’association, nous avons tellement à faire ! Alors, nous avons décidé de prendre notre caméra, notre pied et notre micro et d’aller de nouveau à la rencontre de ces personnes. Mais cette fois, on ne veut pas juste faire des interviews dans la rue, on veut aller plus loin ! On a envie d’aller chez elles, de voir leur quotidien écolo et de le partager. On a envie de voir comment elles s’y prennent pour agir car ça a vraiment le mérite d’être mis en lumière. Alors, on a publié une petite annonce sur les réseaux sociaux et à notre grande surprise, des profils très différents de citoyens engagés se sont offerts à nous. Très rapidement, les contacts ont été échangés et chaque personne qui a participé à cette série l’a fait avec conviction et plaisir ! 

Le « Zéro Déchet » sous toutes ses formes

Dans la famille « Zéro Déchet », on demande Emma. Chez elle, c’est simple, à part un compost, il n’y a rien qui puisse ressembler de près ou de loin à une poubelle. Emma nous a invité à la filmer dans une boutique de vrac, puis dans son appartement à Lomme où elle a concocté un petit plat pour son amie Solène. Bien sûr, un petit plat sans l’ombre d’un déchet ! 

Dans les placards d’Emma, pas d’emballage, juste des bocaux en verre.

Puis, il y a aussi Chloé qui, pour réduire sa consommation, n’achète plus rien de neuf. Elle nous a fait découvrir sa garde-robe « 100% seconde main »

Grâce à ses achats d’occasion, Chloé a des vêtements de qualité à petits prix !

Et il y a ceux qui récupèrent dans la rue, les encombrants, à des particuliers, dans des brocantes, etc… C’est le cas de Jeff qui aime ajouter une petite touche de créativité à toutes ses trouvailles. Résultat : une déco unique et personnelle ! 

Un cadre + une chaîne de vélo + des pièces de palettes = un lampadaire

Pour ne plus produire de déchets, quoi de mieux que de cultiver soi-même son potager et vivre ainsi en autonomie alimentaire ? Andrée et Guy sont un couple de Roubaisiens connus et reconnus pour leurs actions. Grâce à leurs récoltes de la saison dernière, ils ont de quoi manger jusqu’au printemps. 

En ce période hivernale, c’est la récolte des poireaux.

Afin de lutter contre la pollution de nos villes, d’autres, comme Julien, ramassent les déchets. Mais pour pas que cela ne devienne une corvée, ce sportif allie sa passion de la course et son action pour l’environnement. 

Run Eco Team : un run = un déchet (ou plus)

Les reportages à tourner

Nous n’avons pas encore terminé notre travail de tournage des épisodes de cette série sur l’écocitoyenneté. La semaine prochaine, nous irons à Orchies, chez Bérénice, qui fabrique tous ses produits ménagers et cosmétiques elle-même. Elle nous prouvera que cela est plus économique, écologique et en plus, elle en fait profiter toute sa petite famille ! 

Nous rencontrerons aussi Mathieu qui ne jure que par son vélo-cargo ! Il n’utilise plus la voiture depuis un bon moment et fait tous ses déplacements au vert. La série apparaîtra sur les réseaux sociaux d’ici quelques semaines. Nous sommes aussi à la recherche d’autres lieux qui pourraient la projeter afin de créer des rencontres et des échanges autour du sujet. 

Tournage de notre générique « Yapuka »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s